MON BEAU SAPIN.

http://www.aupaysdecandy.fr/index.rss

20171213_141929.jpg

Aujourd’hui, j’ai eu envie d’envoyer plein d’ondes positives  à tous ceux qui n’aime pas Noël, ou qui n’aime plus cette période de l’année…
Pour des raisons qui sont propres à chacun (un divorce, une perte d’emploi…), mais surtout, à tous ceux, pour qui, cette période de l’année écorche un coeur mal cicatrisé par la perte d’un être proche, d’un ami, d’une Maman…

C’est toujours compliqué de voir cette effervescence faite d’énergie positive et joyeuse, bouillonnant de gens heureux, quand on sait qu’on ne pourra pas partager ses instants magiques avec une personne importante qui nous a quittée et qui faisait vivre ces 25 Décembre !


Il y a 8 ans, j’ai perdu ma mère, et je n’ai, depuis, plus jamais fêté Noël avec la même effusion, malgré une grande famille !


Elle était partie si jeune, des jolis Noëls, elle aurait dû pouvoir en orchestrer encore des milliers d’autres.
Depuis, comment aurais-je pu fêter Noël dignement, alors qu’elle n’était plus là !
C’est comme si je me l’interdisais !


Malgré tout, cette année, pour la 1ère fois depuis son départ, j’ai eu envie d’aller choisir un beau sapin touffu et odorant, puis de lui offrir de nouvelles décorations scintillantes, qui viendraient rejoindre les plus anciennes, dont certaines dataient de mon enfance.
L’ensemble reposait dans un grand carton carré, tout en haut d’un de nos placards.
Au marqueur noir, mon écriture avait indiqué, un jour de déménagement : « Décoration de Noël « .
Tout était précautionneusement rangé.
Il n’avait pas été ouvert depuis si longtemps…
Je savais juste que m’attendait sagement un petit Père-Noël au ventre rebondi, dont l’éternel habit de feutrine rouge, avait, hélas, été décoloré par le temps.
Nous l’accrochions chaque année à notre traditionnelle arbre de Noël depuis que j’avais l’âge de 4 ans.
J’avais tellement hâte de le retrouver et qu’il me murmure, enfin, tous ces souvenirs oubliés.

PS : Ne cessez jamais de croire en la magie de Noël, il semblerait qu’un jour où l’autre elle refasse son apparition, alors qu’on la croyait éteinte pour toujours !

20171213_141608.jpg

20171212_150904.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *